But de la Fondation
Objectifs
Pourquoi la protection du paysage?
La démarche de la FP
Organes de la Fondation
L'Association des donateurs
Le secrétariat
Statuts
 
   
 

La Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage a été créée en 1970 par Pro Natura, la Ligue suisse pour le patrimoine national (Heimatschutz), l'Association suisse pour le plan d'aménagement national(ASPAN), le Club alpin suisse (CAS) et la Fédération suisse du tourisme.

   
  But de la Fondation
 

La Fondation s’efforce de conserver, d’entretenir et de revaloriser le paysage digne de protection. Elle vise à préserver, à promouvoir et, si nécessaire, à rétablir les valeurs naturelles et culturelles du paysage.

   
  Objectifs de la Fondation
 

La Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage s'efforce de conserver, d'entretenir et de revaloriser le paysage digne de protection en Suisse. A cet effet, elle préserve et promeut les valeurs naturelles et culturelles du paysage, et là où c'est possible, cherche à les rétablir.

   
  Les principaux objectifs de la FP sont:
 
1. La sauvegarde et l'entretien de paysages intacts ou proches de l'état naturel, résultant d'un mode d'exploitation traditionnel.
2. La remise en valeur de paysages dénudés.
3. La conservation de la qualité de délassement de nos paysages.
4. L'encouragement à la perception et à l'appréciation des valeurs idéales du paysage.
5. L'intégration optimale au paysage environnant lors de la planification et de la construction d'immeubles et installations.
6. L'invitation à la renonciation à des atteintes irréfléchies au paysage. A l'aide du droit de recours des associations de protection de l'environnement, la FP prend à cet effet la fonction «d'avocate du paysage».
   
  Pourquoi la protection du paysage ?
 

La protection du paysage consiste dans l'encouragement d'un développement durable assurant autant la qualité de la vie des humains que celle de la nature. Le maintien de nos paysages traditionnels forgés par l'histoire garantit leur valeur émotionnelle et notre identité culturelle. Leur protection devient ainsi une tâche de civilisation, dont les résultats économiques et sociaux peuvent être mesurés en termes qualitatifs.

   
  La démarche de la FP
 

Dans la poursuite de ses objectifs, la FP utilise tous les moyens d'action adéquats: conseils, expertises, cours de formation, publications et projets concrets. A cet effet, elle travaille en étroite collaboration avec les autorités et les organisations qui s'occupent de l'aménagement du territoire, de la protection de la nature, de la conservation des sites et des monuments historiques, du tourisme, et de la politique régionale.

La FP se manifeste là où des valeurs paysagères sont menacées. Elle cherche à obtenir, en conciliation avec les propriétaires et les autorités, des améliorations des projets en cause. De temps à autre, elle doit faire usage, en dernier recours, du droit d'opposition des associations de protection de l'environnement. La FP s'engage en outre en faveur du paysage au moyen de publications, de séminaires, d'expositions, de matériel didactique, de cours et de contributions dans les revues spécialisées, la presse et les médias.

L'activité liée à des projets concrets prend toujours plus d'importance. Les sept personnes occupées au secrétariat de la FP (cinq postes équivalant plein-temps) gèrent actuellement quelque 75 projets.

   
  Le Conseil de fondation
  Le Conseil de fondation et le secrétariat d'une part, ainsi que l'Association des donateurs comportant l'assemblée générale et le comité d'autre part, constituent les organes de la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage.
 

Comportant 18 personnes au maximum et présidé par conseiller national Kurt Fluri, le Conseil de fondation est actuellement composé des membres dont les noms suivent:


 
Kurt Fluri, conseiller national / maire de Soleure (président)
Lukas Bühlmann, représentant de l'Association suisse pour l'aménagement national ASPAN, Berne (vice-président)
Heinz Aebersold, chef de la Section technique de SAB, Brougg
Robert Cramer, conseiller aux Etats, Genève
Beat Flach, conseiller national, Auenstein
Erika Forster-Vannini, anc. conseillère aux Etats, Saint-Gall
Barbara Gisi, représentante de la Fédération suisse du tourisme FST, Berne
Beat Jans, conseiller national, Bâle
Werner Luginbühl, conseiller aux Etats, Krattigen
Frank-Urs Müller, représentant du Club alpin suisse CAS, Rüttenen
Pierre-Alain Rumley, professeur d'aménagement du territoire et d'urbanisme à l'Université de Neuchâtel, Couvet
Adrian Schmid, représentant de Patrimoine suisse, Zürich
Cristiana Storelli, architecte, Bellinzone
Adrian Verdun, Directeur de la Région Berne chez UBS, Berne
Heidi Z`graggen, Conseiilère d`Etat, Erstfeld
   
  Le secrétariat à Berne
 

 

 
Raimund Rodewald
dr ès sc. nat., biologiste, directeur, travail politique, presse et médias, projets et plans d`action (100%)
Roman Hapka
lic. ès sc. hum. / Master Idheap, directeur suppléant - responsable romand, travail politique, presse et médias, projets Suisse romande (80%)
Franziska Grossenbacher
MSc, géographe, travail politique, presse et médias, projets (60%)
Karina Liechti
dr. sc. nat., géographe, travail scientifique, projets (50%)
Nicolas Petitat
dipl. sc. de l’environnement, projets Suisse romande, plans d`action (60%)
 Josef Rohrer
Dr. phil., lic. iur., collaborateur scientifique, projets (40%, collaborateur bénévole)
Matthias Rapp
Dr. phil. dipl. Ing. ETH, collaborateur bénévole (40%)
Judith Hüppi
responsable de l`administration, spécialiste de la nature et de l`environnement avec brevet fédéral (80%)
Marie-Claire Crelier Sommer
Collaboratrice administration (70%)
Urs Mataré
comptable (mandat externe)
   
  L'Association des donateurs
 

Conformément à ses statuts, l'association des donateurs a pour but de veiller au financement des activités de la fondation et à la consolidation de son capital.

(Président: Sergio Zanelli)

L'association des donateurs est soutenue par la Confédération, des cantons, communes, entreprises, institutions et personnes privées.